• Maison de l'Europe 27

Droits des femmes : une valeur fondamentale

Mis à jour : avr. 1



L'égalité entre les femmes et les hommes est l'une des valeurs fondamentales de l’UE. Les européens et les européennes y sont profondément attaché.e.s : environ neuf personnes sur dix reconnaissent que lutter contre ces inégalités est nécessaire pour construire une société plus juste.  Aparté pour les 10 ème personnes : évoluez !


Dès le début de la construction européenne, en 1957 dans le Traité de Rome, un premier principe est établi : à travail égal, salaire égal. Depuis, l’égalité femmes-hommes irrigue les politiques de l'Union. En 1975, les premières directives européennes sur l’égalité des rémunérations font leur apparition. S’en suivront d’autres sur la protection des femmes enceintes et sur le congé parental jusqu’à constituer un socle de droits pour toutes les femmes applicables dans tous les États membres de l'Union européenne.


5 axes sont au cœur des priorités de la Commission européenne :

  • accroître la participation des femmes au marché du travail et ainsi leur indépendance économique

  • réduire les écarts de revenus femmes hommes

  • promouvoir la participation des femmes aux postes de décision

  • lutter contre les violences faites aux femmes

  • promouvoir l’égalité femmes hommes et les droits des femmes dans le monde


Voici quelques exemples d’actions pour réaliser ces objectifs :


Une directive relative à l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée est en cours de création. Elle vise entre autres à revoir les règles européennes en matière de congés parentaux.


Les fonds européens incitent les États membres à prendre des mesures pour supprimer les obstacles à l’indépendance économique des femmes notamment en améliorant la prise en charge des enfants en bas âge.


La Commission européenne favorise l'entrepreneuriat au féminin en soutenant par exemple le portail WEgate qui rassemble toutes les informations utiles sur l’entrepreneuriat féminin : en permettant d'accéder à des financements, à des réseaux professionnels, à des aides des régions, des conseils, des possibilités de formation et d'apprentissage.


On estime qu'en Europe une femme sur trois a subi des violences physiques et/ou sexuelles au moins une fois dans sa vie, et plus de la moitié a été victime de harcèlement sexuel donc la Commission européenne a lancé en 2016 une campagne pour rendre plus efficace la lutte contre les violences faites aux femmes et à soutenu 62 projets humanitaires qui ont permis de venir en aide à 3,4 millions de victimes dans le monde.


L'écart de rémunération horaire entre hommes et femmes pour un même poste est en moyenne de 17 % et devient plus élevé pour les postes à responsabilité 25%. La Commission européenne a mis en place une journée de sensibilisation pour lutter contre et travaille en relation étroite avec les partenaires sociaux européens pour l'amélioration de la transparence des systèmes de rémunération pour parvenir à l'égalité salariale.


Selon le dernier rapport du Forum Economique Mondial, il nous faudrait en 2019 encore 99,5 ans pour atteindre l'égalité entre les sexes. C'est beaucoup mais cela diminue, en 2018, il nous aurait fallu 2018 108 ans. Cette étude cherche à comparer tous les domaines éducation, santé, postes importants, etc. Si la représentation des femmes en politique s'améliorent, les écarts en matière économique se creusent...


La lutte continue, osons le féminisme !

Maison de l'Europe de l'Eure - 4, rue du Docteur Lerat - 27000 Evreux

Maison de l'Europe de l'Eure

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Snapchat sociale Icône
  • LinkedIn Social Icône

Participez au débat !

 Les institutions européennes sont curieuses d'avoir votre avis. Connaissez vous les initiatives citoyennes, les pétitions et les consultations citoyennes sur les questions européennes ? Non ? Alors découvrez-les!​

Concrétisez vos projets !

Tout savoir sur les fonds européens, appels à projets, recherches de partenaires... Concrétisez vos projets européens !

En savoir plus

02 32 35 23 89