Les Top jobs de l'Union européenne

11.07.2019

Suite à un long compromis entre les chef.fe.s d’Etat et de gouvernement, les postes clés de l’UE ont été attribués le 3 Juillet. 

 

 

Des femmes à l’honneur, vers la fin du plafond de verre ?

 

Les dernières élections européennes du 26 Mai 2019 ont été marquées par une hausse de pourcentage de femmes au Parlement européen (de 36% en 2014 à 41% en 2019). Statistiquement les femmes restent largement sous représentées en politique, tant aux échelles locales et nationales qu’à l’échelle européenne. Cependant, l’évolution des chiffres est plutôt positive, si bien que dans certains pays, comme en Irlande et en Finlande, il y a plus de femmes élues députées européennes que d’hommes. Le niveau européen se distingue tout de même par rapport aux différents parlements nationaux. 

 

Par ailleurs, le nombre de femmes occupant des postes à haute responsabilité était aussi en augmentation lors des derniers mandats (notamment à la présidence des commissions du parlement européen). Cette évolution a été largement encouragée dans un rapport sur l’égalité des femmes et des hommes au Parlement européen, adopté en janvier 2019 : le parlement européen a appelé les partis à assurer une représentation équilibrée des candidat.e.s aux postes de décision pour le prochain mandat. Les résultats sont flagrants et se prénomment Christine Lagarde et Ursula Von Der Leyen.

 

Christine Lagarde (PPE) est la nouvelle présidente de la Banque Centrale européenne après avoir été ministre des Finances en France, directrice du FMI et dirigeante d’une grande firme américaine d’avocat.e.s. Ursula Von Der Leyen (PPE), ministre de la défense en Allemagne, devient la nouvelle présidente de la commission européenne. Après avoir été plébiscitée par le Conseil européen, les nouveaux parlementaires européen.ne.s l'ont également approuvé, le mardi 16 juillet. 

 

 

Les yeux rivés à l’Ouest : la France et l’Allemagne au cœur des décisions

 

Sur 5 postes dirigeants, 4 ont été octroyés à des pays fondateurs de l’UE. L’équilibre franco-allemand est préservé : le duo Von Der Leyen/Lagarde permet à la France et à l’Allemagne d’obtenir chacun un poste européen d’envergure. 

 

La Belgique est aussi représentée à la présidence du Conseil européen, à travers Charles Michel, premier ministre belge, issue du courant libéral et soutenu par E. Macron. Joseph Borrell, ministre aux affaires étrangères espagnol, est nommé Haut représentant pour les Affaires étrangères de l’Union européenne.

 

Tandis que la Maison du peuple européenne a choisi son président et c'est à nouveau un italien qu'elle s'est choisie mais venant du parti socialiste cette fois : David Sassoli. 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Maison de l'Europe de l'Eure - 4, rue du Docteur Lerat - 27000 Evreux

Maison de l'Europe de l'Eure

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Snapchat sociale Icône

Participez au débat !

 Les institutions européennes sont curieuses d'avoir votre avis. Connaissez vous les initiatives citoyennes, les pétitions et les consultations citoyennes sur les questions européennes ? Non ? Alors découvrez-les!​

Concrétisez vos projets !

Tout savoir sur les fonds européens, appels à projets, recherches de partenaires... Concrétisez vos projets européens !

En savoir plus

02 32 35 23 89